Giacomo Meyerbeer (1791-1864)Meyerbeer in France

Brilliant classics (2016)

Adamastor, roi des vagues - Pierre-Yves Pruvot
00:00 / 00:00
Ô puissante, puissante magie - Pierre-Yves Pruvot
00:00 / 00:00

Hjördis Thébault, soprano

Pierre-Yves Pruvot, baryton

 

Chœur Svetoslav Obretonov

Orchestre philharmonique de Sofia

Didier Talpain, direction musicale

Robert le Diable

« Accourez au-devant d’elle… »

« Robert, toi que j’aime… »

L’Africaine

« Adamastor, roi des vagues profondes… »

« Emmenez cette femme… »

Le Prophète

« La brise est muette… »

« Voici les fermières… »

Valse des patineurs

« Par toi Münster nous fut promis… »

Les Huguenots

« Je suis seule chez moi… »

L’Étoile du Nord

« À la Finlande, buvez ! »

« De quelle ville es-tu ? »

Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel

« Ô puissante, puissante magie… »

« Ah ! Mon remords te venge… »

PRÉSENTATION

 

Giacomo Meyerbeer (1791-1864), de son vrai nom Jacob Liebmann Meyer Beer, a connu de son vivant une gloire universelle. On lui doit le perfectionnement d’un genre musical repris par beaucoup d’autres après lui et non des moindres (Verdi, Wagner, Gounod, Massenet, etc.), ses œuvres ont souvent battu, en leur temps, des records en nombre de représentations et, malgré cela, il est tombé, au tournant du XXe siècle, dans l’oubli et même dans la suspicion.

 

Didier Talpain

REVUE DE PRESSE

« Les deux opéras-comiques, moins fréquentés, ne sont pas en reste, avec deux extraits du moins connu d'entre eux, L’Étoile du nord, dont on aimerait un bel enregistrement moderne, et trois du Pardon de Ploërmel, dont l'air superbe de Hoël, ”Ô puissante Magie“. Pruvot y est magistral. »

 

Bruno Peeters • www.crescendo-magazine.be • 04/07/2017

© Pierre-Yves Pruvot 2019