Joseph Haydn (1732-1809) Missa in tempore belli (1797)

COJPD (1998)

PRÉSENTATION

La Paukenmesse ou Missa in tempore belli, deuxième des six dernières messes, fut écrite pendant le premier semestre 1797. Comme pour la messe suivante, la Nelson Messe, elle offre une illustration sonore de la situation bien réelle et menaçante que Bonaparte créait en Europe à la fin du XVIIIe siècle. Dès la fin de novembre 1796, les armées françaises remportaient en Italie une série de victoires sur l’armée autrichienne. Dès le mois d’août, l’Empereur avait déclaré la mobilisation générale et avait interdit de parler de paix tant que l’ennemi ne serait pas refoulé dans ses anciennes frontières. C’est donc dans un contexte de patriotisme exacerbé que cette messe fut écrite.

Jean-Philippe Dubor

Qui tollis peccata mundi - Pierre-Yves Pruvot
00:00 / 00:00
Benedictus - D’Oustrac/Julian/Pastor/Pruvot
00:00 / 00:00

Stéphanie d’Oustrac, soprano

Mireille Julian, mezzo-soprano

Michel Pastor, ténor

Pierre-Yves Pruvot, baryton

Chœur et orchestre Jean-Philippe Dubor

Jean-Philippe Dubor, direction musicale

© Pierre-Yves Pruvot 2019